Nous proposons ici quelques pistes didactiques afin d’aider à la compréhension des textes du site Internet. Nous conseillons au lecteur/usager d’aborder tout questionnement avec son spécialiste en traitements ou son médecin.

 

 A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z

 

A

ABI : Mesure de l’index brachial de la cheville. Une méthode pour tester la maladie artérielle périphérique (MAP) grâce à l’utilisation d’une sonde Doppler et d’un brassard de pression artérielle à la fois sur les bras et les chevilles.

Accident ischémique transitoire (AIT) : Un AIT est un accident cérébro-vasculaire mineur qui consiste en un dérèglement temporaire de l’apport de sang au cerveau, causant une diminution soudaine et de courte durée de la fonction cérébrale, habituellement de quelques minutes ou de quelques heures.

Accident vasculaire cérébral : Occlusion d’une artère du cerveau qui entraîne la mort de cellules cérébrales.  Les séquelles dépendent du territoire atteint, mais peuvent inclure la paralysie ou l’incapacité de parler.

Affection vasculaire : Problèmes des vaisseaux sanguins tels que l’hypertension, l’ischémie cérébrale, l’infarctus, l’angine et l’artérite oblitérante des membres inférieurs.

Amputation : Ablation chirurgicale d’un membre ou d’une partie d’un membre. Dans le cas de la maladie artérielle périphérique (MAP), elle peut être nécessaire à titre d’exemples au-dessus du genou, au-dessous du genou ou partiellement sur le pied.

Anévrisme : Ballonnement ou gonflement de la paroi d’une veine ou d’une artère, habituellement dû à un affaiblissement de la paroi ou à des anomalies congénitales.

Anévrisme de l’aorte abdominale (AAA) : Cela se produit lorsqu’il y a une zone faible dans l’aorte, le principal vaisseau sanguin qui transporte le sang du cœur vers le reste du corps. Comme le sang circule dans l’aorte, la zone faible se gonfle comme un ballon et peut éclater si le ballon devient trop gros.

Anévrismes aortiques : La dilatation localisée de l’aorte. Diagnostiqué suffisamment tôt, le traitement repose souvent sur la gestion d’une hypertension artérielle. Dans d’autres cas, une opération chirurgicale est envisagée pour traiter l’anévrisme au plus vite. 

Angio-IRM : Examen par résonnance magnétique qui inclut l’injection d’un produit de contraste pour bien visualiser les vaisseaux sanguins.

Angioplastie (ballon) : Une procédure qui élargit les artères rétrécies par une maladie artérielle. Un cathéter avec un ballonnet dégonflé est enfilé à travers l’artère resserrée jusqu’à la partie rétrécie, puis gonflé pour rompre la plaque interne et dilater l’artère.

Angioplastie (laser) : Une procédure qui ouvre les artères obstruées ou rétrécies par une maladie artérielle. Un tube mince avec une pointe laser est inséré dans l’artère. Le laser vaporise la plaque interne pour dégager l’artère. (Cette méthode est encore sous étude internationale approuvée en 2017 par Santé Canada).

Anticoagulant : Substance chimique qui « fluidifie » le sang pour prévenir la formation de caillots sanguins. Le médicament agit en réduisant la quantité de facteurs de coagulation naturels fabriqués par le foie. L’usage principal de l’anticoagulant est à visée médicale.

Antiphospholipide : Protéine qui a un rôle important dans la coagulation du sang.  Le syndrome antiphospholipide est une maladie qui fait en sorte que le sang coagule trop facilement.

Antiplaquettaire : Médicaments, comprenant l’aspirine et des agents plus récents utilisés pour prévenir l’agglutination des plaquettes, l’une des premières choses à se produire dans la coagulation artérielle.

Aorte : La plus grande artère du corps, provenant du ventricule gauche et servant de tronc primaire d’où provient tout le système artériel.

Aorte abdominale : La partie de la plus grande artère du corps entre le diaphragme et la bifurcation dans les artères iliaques communes.

Artère : Pipeline (vaisseau sanguin) transportant du sang riche en oxygène du cœur vers le reste du corps. En cas de maladie, l’organe récepteur peut être endommagé en raison du manque d’oxygène et de nutriments. (voir ischémie)

Artère fémorale : La grande artère de la jambe qui s’étend de la hanche au genou. Souvent, les greffes de dérivation commencent à ce stade.

Arteriogram : Une radiographie utilisée pour déterminer les blocages artériels spécifiques dans le corps. La procédure consiste à insérer un petit cathéter dans l’artère qui injecte le colorant.

Artérite : Inflammation des artères.

Artériosclérose : Une conséquence normale du vieillissement où les parois artérielles s’épaississent progressivement et les fibres artérielles déclinent. Les artères deviennent raides. (voir Athérosclérose).

Athérosclérose : D’après les mots grecs athero (gruau ou pâte) et sclérose (dureté). Le processus dans les artères où les dépôts de matières grasses, de cholestérol, de calcium ou de fibrine sont accumulés dans la paroi interne (appelés plaques).

 

B

Bas de contention de compression : Bas élastiques ou en latex qui soutiennent le tissu de la jambe en mettant la contre-pression contre la peau, en réduisant les effets de la mise en commun du sang veineux. Ces bas sont généralement la longueur du genou ou de la cuisse et disponible en différentes pressions et couleurs.

Botte Unna : Bandage en rouleau avec de l’oxyde de zinc dans de la gaze et qui est utilisé pour appliquer une contre-pression sur un ulcère veineux.

 

C

Caillot de sang : Masse qui se forme avec le sang quand il se coagule et qui est constituée de différentes composantes du sang telles que les plaquettes et les globules rouges.

Cathéter : Un minuscule tube flexible inséré dans un vaisseau sanguin pour injecter un colorant, aider à l’élimination d’un caillot de sang ou injecter des médicaments.

Cellulite : Infection de la peau, généralement causée par des bactéries de la peau normales qui se trouvent sous la couche supérieure de la peau. Les signes d’infection comprennent une peau rouge, chaude et tendre, un gonflement, de la fièvre et / ou des frissons.

Chirurgien vasculaire : Un médecin ayant une spécialité dans l’exécution de la chirurgie soit pour enlever la plaque d’une artère ou plus souvent pour contourner la zone d’obstruction avec une greffe. Peut également être impliqué dans le traitement médical de la maladie vasculaire.

Cholestérol : Cette substance molle et cireuse se retrouve dans les lipides (gras) présents dans le sang. Son dépôt dans les artères contribue au rétrécissement du diamètre des artères. Des taux de cholestérol élevés constituent un facteur de risque important des maladies vasculaires, dont les maladies cardiaques.

Circulation collatérale : Le développement lent des petites artères périphériques pour permettre une certaine circulation du sang autour de la zone rétrécie / bloquée d’une artère. Cela se produit comme une adaptation quand une artère est lentement bloquée avec la plaque au fil du temps.

Claudication intermittente : Symptôme qui se produit lorsque les muscles des jambes ne reçoivent pas le sang riche en oxygène nécessaire pendant l’exercice, causant ainsi des douleurs dans les hanches, les cuisses ou les mollets. Il arrive fréquemment que celles-ci soient soulagées au repos.

 

D

Dermatite (dermatite de stase) : Peau sèche, squameuse et qui démange associée aux changements provoqués par l’insuffisance veineuse; les cas graves peuvent dégager un liquide clair et ressembler à une infection.

Diabète : Maladie qui entraîne un taux de glycémie (sucre) trop élevé dans le sang, et qui a plusieurs répercussions sur tout le corps.

Diabète sucré : Un trouble métabolique dans lequel le corps ne produit pas d’insuline (type 1) ou lorsque le corps ne produit pas suffisamment ou ne peut pas utiliser correctement l’insuline (type 2).

Dissection vasculaire : Déchirure dans la paroi d’un vaisseau.  Puisque les vaisseaux sanguins ont plus d’une couche, la dissection n’entraîne pas toujours la rupture.  La déchirure peut obstruer le flot sanguin et avoir de graves conséquences (accident vasculaire cérébral, infarctus du myocarde, décès)

Doppler : Un outil de diagnostic qui utilise des ultrasons de faible intensité pour détecter la vélocité du flux sanguin dans les artères ou les veines.

Douleur de repos : Douleur constante (particulièrement la nuit) le plus souvent dans les orteils ou les pieds et qui peut être provoquée par un flux sanguin pauvre.

Duplex : Un outil de diagnostic qui combine Doppler et échographie.

Dyslipidémie : Taux anormal de gras (incluant le cholestérol) dans le sang. 

 

E

Échographie doppler ou duplex : Un test non invasif utilisant une sonde Doppler et un gel; les ondes sonores sont réfléchies sur les structures en mouvement (vaisseaux sanguins) pour donner une image et le son du flux sanguin pour identifier les problèmes ou les caillots.

Embolie : caillot de sang ou caillot qui se déplace d’un endroit à un autre, par exemple de la jambe au poumon.

Embolie pulmonaire : Affection grave causée par l’obstruction soudaine, par un caillot sanguin, d’un vaisseau des poumons.

Endartériectomie : L’élimination de la plaque de la paroi interne d’une artère malade par chirurgie. Classiquement, cette procédure est effectuée dans les carotides (les artères du cou).

Endocrinologie : Spécialité médicale qui se concentre sur les glandes du corps humain.  Les endocrinologues sont, entre autres, les spécialistes du diabète et des problèmes de thyroïde.

Endoprothèse : Une endoprothèse est un tuteur de métal qui a pour but de garder un vaisseau sanguin ouvert.  Une artère peut être occluse, entre autres, par des plaques de cholestérol ou par une déchirure dans la paroi (dissection).

 

F

Fibrillation auriculaire : Forme d’arythmie caractérisée par un rythme cardiaque irrégulier.  La fibrillation auriculaire peut favoriser la formation de caillots dans le cœur, qui peuvent se décoller et monter au cerveau, entrainant ainsi un accident vasculaire cérébral (AVC).  C’est pourquoi la plupart des gens qui souffrent de fibrillation auriculaire doivent prendre des médicaments pour éclaircir le sang (anticoagulants).

 

G

Gangrène : mort de tissu causée par un mauvais débit sanguin. Il est généralement noir avec de la couleur, souvent avec une odeur nauséabonde.

Gras non saturés :  Gras ou lipides généralement liquides à la température ambiante et pour lesquels on retrouve deux catégories : les gras monoinsaturés et les gras polyinsaturés. Les gras polyinsaturés contribuent à éliminer le cholestérol nouvellement formé, aidant ainsi à diminuer l’accumulation de cholestérol dans le sang.

Gras saturés :  Gras ou lipides qui sont généralement solides à la température ambiante et qui contribuent à hausser le taux de cholestérol dans le sang. On les retrouve dans les aliments d’origine animale et végétale.

Greffes : Une technique chirurgicale utilisant du matériel ou de la veine artificielle pour réorienter le flux sanguin.

Greffe endovasculaire : Une procédure relativement nouvelle pour réparer l’AAA en dirigeant l’écoulement du sang autour d’un anévrisme par l’utilisation d’une greffe. La procédure permet à la greffe d’être délivrée à travers un cathéter en utilisant un guidage par rayons X.

 

H

Héparine :  L’héparine est une substance anticoagulante – elle empêche la coagulation du sang et l’agglutination des plaquettes de façon à éviter la formation de caillots. Elle est utilisée dans le traitement préventif des thrombophlébites et des embolies pulmonaires.

Héparine de petit poids moléculaire : Cette forme de l’héparine joue le même rôle que l’héparine non fractionnée et constitue une solution de rechange à l’action plus longue et dont l’administration sous-cutanée en une ou deux doses est plus simple et nécessite moins de contrôles sanguins.

Homocystéine : Un acide aminé dans le sang. Des concentrations plasmatiques élevées peuvent entraîner des risques accrus de MAP.

Hyperglycémie : Un taux de glucose dans le sang qui se trouve plus élevé que la normale.

Hyperlipidémie : Un trouble pathologique correspondant à l’augmentation anormale des graisses dans le sang, appelées également lipides. Elle comprend le taux de cholestérol et le taux des triglycérides.

Hyperpigmentation : Excès de pigmentation cutanée ou de couleur causée par une pression veineuse élevée forçant les cellules sanguines à fuir des petites veines sous la peau.

Hypertension : Lorsque la pression dans les artères est constamment supérieure à la normale. Aussi connu sous le nom d’hypertension artérielle.

Hypertension veineuse : Haute pression dans les veines due à des dommages au système veineux (voir aussi insuffisance valvulaire) conduisant à des symptômes de la maladie veineuse chronique.

Hypoglycémiants oraux : Médicaments qui peuvent être prescrits aux gens qui souffrent de diabète et qui servent à faire diminuer le taux de sucre dans le sang.

Hypoglycémie : Taux de glucose dans le sang moins élevé que la normale et qui peut causer un état de choc.

 

I

Indice de masse corporelle (IMC) : Une mesure du rapport entre la taille d’une personne et son poids, obtenue en divisant son poids en kilogrammes par la mesure au carré de sa taille en mètres et utilisée pour évaluer la relation entre le poids et la santé.

Indice de pression systolique des orteils : Mesure diagnostique prise pour déterminer la maladie artérielle périphérique (MAP). Normalement utilisé lorsque la méthode Doppler est inefficace (en raison de l’accumulation de calcium dans les artères), habituellement chez les patients diabétiques. Cette technique utilise une manchette pneumatique spéciale placée sur le gros orteil.

Insuline : Une hormone naturellement sécrétée par le pancréas. Elle permet au glucose (sucre) d’entrer dans les cellules du corps.

Insuffisance artérielle : Une irrigation sanguine insuffisante dans le système artériel, le plus souvent causée par un rétrécissement du vaisseau à proximité de la zone insuffisamment alimentée.

Insuffisance valvulaire : Valves endommagées qui ne se ferment plus correctement, ce qui permet au sang de refluer vers l’arrière de la jambe et de provoquer une accumulation au niveau de la cheville et de la partie inférieure de la jambe. (Voir aussi “reflux”).

Insuffisance veineuse chronique : Mise en commun du sang dans les veines de la partie inférieure de la jambe en raison de valves endommagées permettant le reflux. Au fil du temps, un gonflement et un amincissement de la peau avec une décoloration et une possible formation d’ulcères se produisent en raison d’une pression élevée constante sur la peau.

INR (International Normalized Ratio) : Test sanguin utilisé pour surveiller les effets du traitement par la warfarine; gamme idéale pendant la warfarine est de 2,0 à 3,0. Certains patients peuvent nécessiter des plages plus élevées ou plus basses en fonction d’autres conditions médicales.

Insuline : Cette hormone, sécrétée par le pancréas, contribue à transformer le glucose en énergie essentielle à la vie.

Ischémie : Un organe (cœur, cerveau, reins ou pied, par exemple) qui ne reçoit pas suffisamment de sang et qui manque d’oxygène et de nutriments vitaux. Cette pathologie peut évoluer vers une ischémie de membre critique qui est souvent présente chez les individus souffrant de la maladie artérielle périphérique sévère (MAP).

Ischémie de jambe critique : Une obstruction grave des artères qui diminue sérieusement le flux sanguin vers les extrémités (mains, pieds et jambes) et qui peut progresser au point de créer une douleur intense et même des ulcères ou des plaies de la peau. L’ischémie critique des membres (ICM) est souvent présente chez les personnes atteintes d’une artériopathie périphérique sévère (MAP).

 

J, K

Jonction saphéno-fémorale : Jonction de la grande veine profonde de la cuisse (fémorale) et de la veine saphène à l’aine.

 

L

Lésions artérielles :  On retrouve l’artériosclérose et les vascularites.

Lipides : Un autre terme pour les graisses qui peuvent être décomposées en acides gras.

Lipodermatosclérose : Épaississement/durcissement du tissu adipeux normal sous la peau en raison des effets prolongés d’une pression veineuse élevée.

Lipoprotéines : Ce composé organique, constitué de lipides, comprend les acides gras et le cholestérol. Les lipoprotéines acheminement le cholestérol partout dans le corps. Les LDL sont le sous-type le plus dangereux pour la maladie artérielle périphérique. Les HDL sont bénéfiques en prévention.

Lipoprotéine de basse densité (LDL) : Ces lipoprotéines, souvent désignées comme le « mauvais » cholestérol, sont le  principal véhicule du cholestérol dans le sang. Un excès de LDL dans le sang peut entraîner la formation de plaquettes, ensuite le blocage des artères pour ultimement causer une crise cardiaque ou un accident vasculaire cérébral.

Lipoprotéine de haute densité (HDL) : Ces lipoprotéines, appelées aussi le « bon » cholestérol, transportent le cholestérol des artères au foie qui ensuite l’élimine du corps. Ainsi, une présence élevée de HDL dans le sang semble défendre le corps contre les crises cardiaques ainsi que les accidents vasculaires cérébraux.

 

M

Maladie artérielle périphérique (MAP) : Un trouble fréquent qui se produit dans les segments de l’artère du système circulatoire (jambes, bassin, cerveau du cou). Les parois des artères se rétrécissent lentement et des caillots rugueux se forment en raison de l’accumulation de cholestérol ou de plaque. Il a des implications importantes sur la vie d’un patient en raison de l’association avec des blocages dans le cœur et le cerveau avec un potentiel de décès par crise cardiaque et accident vasculaire cérébral.

Maladie coronarienne : Aussi nommée coronaropathie ou insuffisance coronarienne, est une maladie des artères qui vascularisent le cœur (artères coronaires) ayant pour conséquence une ischémie myocardique, c’est-à-dire un apport en sang insuffisant (ischémie) au muscle cardiaque (myocarde).

Médecine vasculaire : Une branche de la médecine qui traite principalement dans le les maladies vasculaires en se concentrant sur la santé des vaisseaux sanguins.

 

N

Non-invasive : Les procédures médicales ou examens qui ne comportent pas d’aiguilles, de colorant ou de rayons X pour diagnostiquer les maladies artérielles.

 

O

Obésité : C’est un excès de poids corporel, représenté par un indice de masse corporelle (IMC) supérieur à 30 kg/m2.

 

P, Q

Phlébite : Inflammation d’une veine ou d’un segment de veine souvent associé à un caillot sanguin.

Phlébectomie : Ablation chirurgicale d’un caillot sanguin d’une veine.

Phlébectomie Stab : L’ablation chirurgicale de segments de varices à travers plusieurs petites incisions sur la jambe et effectuée dans une salle d’opération.

Plaque : Le matériau accumulé sur la paroi interne d’une artère composée de cholestérol et de substances grasses.

Plaquettes : Éléments du sang qui jouent un rôle important dans la coagulation sanguine normale.

Pontage vasculaire : Un pontage peut être nécessaire lorsqu’une artère est occluse.  Pour que le sang puisse continuer à se rendre en aval du blocage, il est parfois possible de créer un autre passage en installant un tuyau qui prend le sang en haut de l’occlusion et l’amène plus bas.

Pression artérielle : La force du sang qui pousse contre les parois des vaisseaux sanguins.

Prévention primaire : Prévenir les problèmes de santé, bien souvent par le contrôle des facteurs de risque, avant qu’ils n’apparaissent.

Prévention secondaire : Prévenir que des problèmes de santé reviennent ou entraînent plus de dommages après qu’une personne ait eu un évènement chirurgical ou autre.

 

R

Radiologie interventionnelle : Une spécialité médicale où les médecins utilisent des technologies d’imagerie pour diagnostiquer les blocages dans les artères et les traitent également avec des ballons, des stents et des médicaments délivrés par cathéter.

Reflux : Flux de sang vers l’arrière dans une veine; également connu sous le nom de régurgitation.

Revascularisation : Procédures pour restaurer le flux sanguin de l’artère.

 

S

Sclérothérapie : Injection dans les petites varices d’une solution concentrée de sel (solution saline hypertonique, réalisée au cabinet du professionnel).

Sédentarité : Une manière générale, un mode de vie caractérisé par une fréquence faible, voire nulle, de déplacements et de manque de pratique de l’exercice physique.

Stents : Des tubes en treillis métallique qui sont placés chirurgicalement dans l’artère (récemment nettoyé par une angioplastie) via un cathéter enfilé dans l’artère. Il est ouvert pour former un support rigide pour maintenir l’artère bouchée ouverte pour potentiellement empêcher le rétrécissement récurrent.

Stripping des varices : Ablation chirurgicale des varices.

Syndrome de Klippel-Trenaunay: Affection caractérisée par de multiples malformations veineuses dans le système veineux superficiel; veines profondes anormalement petites ou absentes et taches de vin de porto.

Syndrome métabolique : Ce n’est pas une maladie en soi. Il désigne plutôt la présence d’un ensemble de signes physiologiques qui accroissent le risque de diabète de type 2, de maladies cardiaques et d’accident vasculaire cérébral (AVC).

Syndrome post-phlébitique: Recueil des symptômes qui surviennent après qu’un caillot de sang a endommagé les veines de la jambe: gonflement chronique, décoloration de la peau, douleur / douleur et ulcère possible.

Système lymphatique : Celui-ci remplit des fonctions vitales. Ce réseau est principalement constitué de ganglions lymphatiques qui sont de petits organes en forme de haricot qu’on trouve dans tout le corps. Il comprend aussi les vaisseaux lymphatiques qui permettent au liquide lymphatique (qu’on appelle aussi lymphe) de circuler dans tout le corps.

 

T

Technologie à base de cathéter : Lorsqu’un cathéter est utilisé dans une procédure peu invasive, guidé à travers les vaisseaux sanguins et suivi à l’aide d’un fluoroscope, puis affiché sur un écran.

Télangiectasie : Elles sont des lésions vasculaires également connu sous le nom de veines d’araignée. Ces petites veines sont habituellement bleu-violet, et se trouvent en surface de la peau. Chez les personnes âgées elles peuvent se développer sur les jambes plus particulièrement en haut de la cuisse, au-dessous du genou et autour des chevilles.

Tension artérielle : Une mesure de la pression exercée par le sang sur les parois des artères.

Tension artérielle diastolique : Mesure de la pression sanguine entre les battements cardiaques représentée par le second chiffre d’une lecture de tension artérielle.

Tension artérielle systolique : Mesure de la pression maximale exercée par le coeur lorsqu’il se contracte et représentée par le premier chiffre d’une lecture de tension artérielle.

Test de Trendelenburg : une méthode de test pour le reflux du sang dans les veines.

Thérapie au laser : Utilisation d’un faisceau lumineux de haute intensité pour éliminer les petites varices principalement celles sous la surface de la peau.

Thérapie d’exercice : La thérapie d’exercice pour la claudication intermittente est une prescription (ou un plan) d’exercice individualisée conçue pour reconstituer la santé et prévenir d’autres maladies. La prescription est rédigée par un médecin ou un spécialiste en réadaptation tels un physiologiste de l’exercice clinique, un physiothérapeute, un kinésiologue ou une infirmière. Le professionnel tient compte de l’état de santé actuel du patient/client et fournit des conseils sur le type d’exercices à effectuer, le niveau de difficulté de ceux-ci, la durée de chacun d’entre eux et le nombre de fois par semaine qu’ils doivent être faits.

Thrombolyse : La thrombolyse est une technique de reperfusion coronaire qui vise à désagréger le caillot de sang pour rétablir plus rapidement et plus complètement la perméabilité du vaisseau.

Thrombophlébite : Caillot sanguin dans une veine qui provoque une inflammation locale, une douleur et un gonflement.

Thrombose : Une thrombose, est un caillot appelé aussi « thrombus » se formant dans un vaisseau sanguin et l’obstruant. Le caillot peut se former dans une veine ou dans une artère. On parle alors respectivement de thrombose veineuse (ou phlébite) et de thrombose artérielle

Thrombose veineuse profonde : Caillot de sang dans une veine profonde d’une extrémité.

Triglycérides : La forme chimique dans laquelle la plupart des matières grasses existent dans les aliments.

 

U

Ulcère : Une plaie ou une plaie ouverte. Un ulcère veineux est habituellement localisé autour de la cheville ou dans la partie inférieure de la jambe et est causé par une pression persistante élevée dans les veines qui entraîne l’amincissement et la destruction de la peau normale et du tissu sous-cutané.

Ultrasons : Le test de diagnostic utilisant la technologie d’imagerie pour produire des ondes sonores des images de divers tissus. Ce test est utilisé pour localiser les anévrismes ou les artères bloquées et peut en mesurer leur taille.

 

V, W, X, Y, Z

Vaisseaux : Structures en forme de tube dans le système circulatoire qui sont responsables de la circulation du sang dans le corps. Les trois types de vaisseaux sont les artères, les veines et les vaisseaux lymphatiques. Les capillaires sont les structures microscopiques qui relient les artères et les veines au niveau des tissus.

Vaisseaux calcifiés : Lorsqu’une artère se durcit à cause des dépôts de calcium dans le mur. Souvent retrouvé dans le diabète. Effets sur la capacité à effectuer des mesures de pression précises dans les jambes.

Valve : Petits flocons délicats de tissu espacés le long d’une veine qui s’ouvrent et se ferment pour permettre au sang de remonter le long de la jambe et de retourner vers le cœur.

Valvuloplastie : Réparation chirurgicale des valves endommagées dans les veines.

Varices : Veines dilatées, allongées et tordues, généralement présentes dans les cuisses et les jambes, dont la taille va des petites veines-araignées aux très grosses veines en forme de cordes.

Vascularite : Groupe de maladies impliquant l’Inflammation des parois des vaisseaux sanguins. Elles sont principalement dues à une migration et attaque anormale de leucocytes et aux dommages qui en résultent.

Veines : Vaisseaux sanguins qui transportent le sang du corps vers le cœur.

Veines araignées : Une forme de varices se composant de petites veines bleu-violet souvent en forme de toiles d’araignées groupées sur les jambes.

Veines collatérales : Petites veines qui se développent autour d’une zone de blocage ou de caillot sanguin.

Veine fémorale : La veine large et profonde qui s’étend de l’aine au genou.

Veine iliaque : Grande veine profonde qui se ramifie dans chaque jambe depuis l’ombilic (nombril) jusqu’à l’aine.

Veines perforantes : Petites veines qui relient les veines profondes aux veines superficielles, permettant au sang de s’écouler de la peau dans les veines profondes et d’être repompé vers le cœur.

Veine poplitée : Grande veine profonde derrière le genou.

Veine saphène (grande saphène) : Grande veine superficielle de la jambe, de l’aine à la cheville.

Veines tibiales : Veines profondes dans le mollet.

Venographie : Étude aux rayons X des veines à l’aide d’une solution de « colorant » ou de contraste pour délimiter les veines et identifier les problèmes.

VNUS : Procédure pour fermer les varices à l’aide d’un cathéter radiofréquence inséré dans la veine. La chaleur produite par l’énergie radiofréquence provoque l’effondrement et l’étanchéité de la veine. Il s’agit également d’une procédure faite en salle d’opération d’un jour, avec un retour prévu aux activités normales en 1-2 jours.

Note à l’utilisateur : Certaines définitions du Vocabulaire proviennent d’une consultation sur les sites Internet de « Vascular Cures », de la Société des sciences vasculaires du Québec et de Wikipédia, portail de la médecine. Certaines d’entre elles ont dû être adaptées au besoin des thématiques traitées sur le site de la FCSV et de ses utilisateurs.